Specials

Human Rights

France's Identity


Les nouvelles cartes de séjour « compétences et talents »

(It is sugar with sweet words, poetry to ears, ‘competence, talent counts-matters’)
(Is a prostitute not talented ? That is how many obtained-were given French citizenship)

Pour Brice Hortefeux, il s'agit d'organiser non pas un pillage des cerveaux mais une circulation des compétences.

Brice Hortefeux :

Ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Codéveloppement.

http://www.20minutes.fr/article/162566/20070606-Paris-Les-sans-papiers-rouage-de-l-economie.php

«Les sans-papiers, rouage de l'économie »

augmenter la police diminuer la police imprimer Les sans-papiers de Buffalo Grill, qui demandent leur régularisation, accusent leur direction d'avoir eu connaissance dès le début de leur statut et d'avoir abusé de leur situation en les menaçant, ce dont la direction se défend.   

Des travailleurs clandestins occupent toujours un Buffalo Grill de Viry-Chatillon (91). François Brun, chercheur au Centre d'études de l'emploi, est spécialiste de l'immigration et du marché. Il explique l'importance prise par les sans-papiers dans l'économie.

Beaucoup de sans-papiers travaillent-ils?

Oui, surtout dans des secteurs précis comme l'hôtellerie-restauration, la confection, les emplois saisonniers dans l'agriculture et les emplois à domicile. Par définition, on ne sait pas combien il y a de sans-papiers.

Le gouvernement parle de 200.000 à 300.000*. On peut estimer qu'environ 85% d'entre eux travaillent : ils sont venus pour cela et n'ont accès à aucune indemnité. De plus, ils n'ont pas de mal à trouver du travail puisqu'ils sont corvéables à merci. Ils ne subissent donc pas la discrimination à l'embauche de ceux qui sont régularisés.